N° déclaration : 31 62 00726 62 | Siret : 3007 13088 00049 | NAF : 8559B

                                               

Les Chaînes musculaires et articulaires GDS : L'ASPECT BIOMECANIQUE ou KINESITHERAPIE GLOBALE, posturale et gymnique. 

La Méthode G.D.S. a été élaborée à partir des années ‘70 par Madame Godelieve DENYS-STRUYF, kinésithérapeute et ostéopathe belge.

◼︎  La formation biomécanique s'adresse aux kinésithérapeutes, elle a été développée par Philippe CAMPIGNION (voir "bibliographie") à partir des travaux de madame Godelieve Denys-Struyf. L'approche kinésithérapique en Chaînes musculaires et articulaires GDS, analyse l'anatomo-physiologie et l'anatomopathologie dans le but de mieux comprendre les pathologies du système locomoteur, mais sans jamais perdre cette notion de globalité selon laquelle les différents systèmes sont en inter-action. elle propose une grande variété d'outils pour une meilleure adaptabilité au terrain.

◼︎  La formation Chaînes musculaires et articulaires GDS propose une thérapie restructurante de l’appareil locomoteur basée sur la notion de terrain prédisposant. Elle propose différentes stratégies de traitement pour une meilleure adaptation aux différents cas.

Elle vise à faciliter la  compréhension des processus de déstructuration du corps qui conduisent à la pathologie, par une meilleure connaissance de l’anatomo-physio-pathologie. A partir d’une prise en compte de la notion de terrain prédisposant, elle permet d’affiner le diagnostic et d’individualiser le traitement par un choix de techniques appropriées.
La notion de globalité, qu’il s’agisse de l’inter-relations entre les systèmes ou plus simplement du lien entre les différentes parties du corps, devient une réalité anatomo-physiologique dans laquelle le système myo-fascial reprend sa juste place.
Godelieve Denys-Struyf affinait particulièrement le fil conducteur de son enseignement. Le thérapeute a besoin lui aussi d’un fil conducteur pour établir un plan de traitement cohérent et sortir de la simple recette

◼︎ Une approche tant préventive que thérapeutique qui base ses interventions sur la notion fondamentale du terrain prédisposant. L’auteur a mis en évidence 6 familles de muscles qui sont les outils de l’expression psycho-corporelle. Le corps forme une unité dont toutes les parties sont interdépendantes, les muscles et leurs enveloppes organisées en chaînes les relient entre elles. Son sens aigu de l’observation lui a permis de définir et de progressivement ajuster une méthode globale de kinésithérapie qui intègre le fonctionnement du corps et ses liens indissociables avec le comportement psychologique.

◼︎  Nos émotions, nos sentiments, notre manière d’être et notre vécu s’expriment au travers de ce système qui influence nos gestes et notre posture et nous situe dans une communication non verbale avec l’environnement : c’est ce que nous appelons le langage parlé du corps.

Les familles musculaires, quand elles sont souples et bien accordées, assurent notre unité et notre adaptabilité pour faire face aux nécessités de la vie.Dans l’excès, ces familles peuvent devenir chaînes de tension myo-fasciales emprisonnant le corps dans une attitude rigidifiée.Ce phénomène, lorsqu’il se répète et se prolonge dans le temps, marque le corps d’empreintes spécifiques et détermine de manière progressive une cascade de dysfonctions articulaires.

On passe alors de la physiologie d’un langage parlé du corps à la pathologie d’un langage gravé, d’où résulte un terrain fragilisé.

En suivant un fil conducteur propre à la méthode G.D.S., l’approche psycho-comportementale propose un processus d’unification de la personne, qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte. A partir d’un travail corporel et de mises en situations, de jeux et de rejeux, elle permet de restaurer et de renforcer une construction fragilisée par le vécu.

◼︎  Par le biais d’expériences innovantes, d’un travail sur soi et d’une prise de conscience comportementale et corporelle, cette approche propose aux kinésithérapeutes comme à tout un chacun, une intégration vécue des six fondements corporels, psychiques et comportementaux que concrétise la posture, ainsi que des pistes créatives vers une meilleure gestion de soi et de son utilisation corporelle.

METHODE GDS : L'aspect psycho-comportemental
L' ICTGDS, dans sa structure actuelle, s’attelle prioritairement au travail conséquent d’organiser les archives laissées par Madame Godelieve DENYS-STRUYF, ceci dans le but de transmettre l’essence de sa méthode au travers de la  publication de ses écrits personnels.

              Cette approche met également en lumière les bases de la méthode GDS qui sont : le langage du corps, le comportement, la notion de terrain prédisposant. Les chaînes musculaires y trouvent leur place dans le cadre d’un  fonctionnement et d’une coordination optimale.  

 


 

© GDS

  Informations : contacter : ictgds@hotmail.com


 

based on Pollen CMS